• Petite question

    Image associée

    Bonjour mes petits papillons! :)

    Aujourd'hui, pour le premier article de ce journal, j'ai une question à vous poser.

    C'est parti!

    Tout d'abord, pour mieux comprendre la situation, il faut que je vous explique.

    Au collège je suis un peu seule et ça ne me plait pas, honnêtement. J'aimerai bien avoir beaucoup d'amis, je suis quelqu'un d'assez social mais bon, bref. Passons au vif du sujet. Cela fait des mois que je suis devenue "amie" avec trois filles de ma classe que nous allons nommer C, K et T.

    C est un peu la "leader" du trio, tandis que K est le genre de fille timide mais lunatique, et enfin T qui est "l'effacée" du groupe. C et T ne s'entendent que très peu, et C se disputent au moins une fois par semaine avec ses deux "copines".

    Enfin, nous restons ensemble à la récré, nous parlons beaucoup, nous travaillons ensemble en cours, nous avons échangés nos numéros, etc... Seulement, j'ai très vite constaté que C est une fille à problèmes. Mais réellement. Toujours à parler sur le dos de sa meilleure amie (qui est K d'ailleurs), à nous monter les unes contre les autres, à raconter des mensonges aux autres élèves de la classe sur nous...

    La situation m'a assez déstabilisée, j'avais vraiment envie de dire à C que j'en avais marre, mais ce toute façon je savais que ça ne servirais à rien, juste à l'énerver et à la faire raconter des bêtises sur moi dans mon dos.

    J'ai oublié de préciser que la plupart du temps, K et T sont très gentilles et ne supportent pas non plus l'attitude de C, mais parfois elles aussi font de la calomnie. A force de côtoyer ce genre de filles toxiques depuis à peu près 4 mois, j'ai finis moi aussi par médiser sur elles et ça m'a apporté des problèmes, je vous le dis.

    J'étais rassurée quand K et C se disputaient, je me disais qu'un jour peut-être K parviendrait à dévoiler le fond de ses pensées à sa meilleure amie. 

    J'ai déjà dit plusieurs fois à C que je ne voulais plus être son amie, je l'ai même insultée par SMS et j'ai bloqué sur numéro, pendant plusieurs semaines je l'ai ignorée. Elle est allée raconter des anecdotes péjoratives sur moi à K et T qui n'ont pas tardé non plus à m'ignorer aussi.

    Ce que je viens de vous dire s'est produit il y a tout juste quelques semaines.

    A chaque fois, c'est le même scénario : C se dispute (pas en même temps) avec K, T et moi, puis elle me court après pour que je redevienne son amie. Je me disais "aller, c'est pas grave, l'année prochaine C est plus là, ce sera fini tout ça" pour m'encourager à ne pas faire plus de problèmes que ça.

    Mais j'ai remarqué que d'abord, C s'excuse auprès de moi pour son comportement, puis quelques jours après je suis son bouc émissaire, elle se remet à me haïr et à me nuire. C'est vraiment un cercle vicieux dont j'ai essayé plusieurs fois de sortir.

    Par exemple, tout juste hier, nous devions préparer un exposé en technologie. J'étais en trinôme avec, comme par hasard, T et C, qui ne s'aiment franchement pas. 

    Dès que je suis arrivée, C s'est mise à râler, à se plaindre indirectement de ma présence, à me parler agressivement dès que je faisais quelque chose qui ne lui plaisait pas, enfin bref, elle me faisait clairement comprendre qu'elle était contre le fait que je sois en trinôme avec elle (car à la base, le groupe pour l'exposé était juste entre C et T, je les ai rejointes après). Elle quittait la salle quand T et moi travaillons, on a compris toutes les deux que cet exposé ne l'enchantait pas, encore moins quand j'étais là.

    T a un peu compatit quant aux circonstances dans lesquelles j'étais, elle me disait que le comportement de C était très malpoli à ses yeux. 

    Plus tard, T est partie tout raconter à K à propos de ce qu'il s'est passé. K s'est jointe à nous et a renié C pour la millième fois.

    Aujourd'hui j'étais absente en cours, mais je suis sûre que quand je les retrouverai toutes lundi, elles se seront réconciliées et je serai encore et toujours le bouche-trou.

    J'ai bien essayé de me faire d'autres amis, une fille que nous allons appeler A était la seule qui restait, si je puis dire. Désolée de l'expression qui parait peut-être assez méchante, mais toutes les autres filles de ma classe avaient déjà leurs meilleures amies et leur groupe de potes. A était la seule qui n'avait pas d'amis, comme moi. C'était la première de la classe, j'ai remarqué au fil de nos conversations qu'elle avait très peu confiance en elle et elle m'a révélé qu'elle a déjà tenté de se suicider.

    C'était le genre de fille très sensible, je me suis donc dit "bon, pourquoi pas essayer d'être son amie? Elle est un peu chiante à force de me répéter que Z (un garçon de la classe) est trop beau et qu'elle est folle de lui, c'est toujours mieux que de rester avec C". 

    Seulement elle m'a vite abandonnée pour rejoindre ce trio de malheur : T, K et C.

    Bien sûr C s'est servie de A comme "amie de rechange" ; au cas où elle se disputait avec K et T, il lui restait A, puis quand elles se réconciliaient C abandonnait A.

    Je ne m'en suis pas rendue compte tout de suite mais moi aussi j'ai remarqué que j'étais une amie de rechange aux yeux de C.

    T et K ont également marre de tourner en rond, tout autant que moi.

    Je ne sais pas quoi faire, étant donné que les rares fois où j'ai le courage d'abandonner C, elle revient presque en pleurnichant, en s'excusant et en me suppliant de redevenir son amie pour ensuite me laisser tomber.

    Ce cercle vicieux dans lequel je suis me pose problème depuis pas mal de temps.

    Avez-vous une solution pour moi ?

    Merci...

    Mayssa


  • Commentaires

    1
    Samedi 2 Juin à 11:40
    Je hais l'hypocrisie anti-amicale. Ou se servir de gens comme cirque eb faisant sembant d'être sympa, comme le dirait d'autres gens. Moi aussi, j'ai eu ce genre de problème, mais j'ai changé de collège et boum...

    Déjà, si tu arrêtes de leur parler, ce serait très bien, tu les ignore quand elles te harcèlent. Si C voit que tu es immunisée au saletés qu'elle dit, elle risque de changer de cible. En se débarassant de C et en faisant comme si elle n'existait pas,elle va t'oublier. Tu évites aussi T et K, mais sans les ignorer autant. Ne leur dit surtout pas de saletés sur C sinon tu te rabaisses à son niveau. Tu attends les 2 mois de vacances, sans socialiser avec quiconque. Et à la rentrée, tu repars à 0.

    J'espère que je t'ai aidée.
      • Samedi 2 Juin à 12:06

        Oui tu as raison.

        Merci beaucoup! Je vais essayer ça lundi et je te tiendrais au courant :3

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :